Organisation d’Accompagnement et d’Appui aux Pygmées (OSAPY)

Organisation d’Accompagnement et d’Appui aux Pygmées(OSAPY)

Adresse : 26, avenue Kinshasa, Q.Plateau Boyoma, Commune de la Makiso, Kisangani, RDC Téléphone : +243994535744 Fax : Courriel : osapyrdc@yahoo.fr

1. Titre du projet :

Vulgarisation de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et plaidoyer au niveau de l’Assemblée provinciale pour l’élaboration d’un Edit en faveur des Pygmées dans le cadre de la Décentralisation Localisation précise : Province Orientale (Kisangani, Mambasa, Bafwasende) Organisme(s) partenaire(s) : Réseau des Journalistes pour la Promotion des Pygmées(REJEPA) : KISANGANI et CVAP : MAMBASA

2. Contexte et Justification :

Ce projet est avant tout une activité de vulgarisation de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Cet un instrument n’est pas encore bien connu ni bien vulgarisé en RDC. La plupart des Elus du Peuple ne connaissent pas cet instrument, alors qu’il apporte une innovation au niveau du droit international des droits de l’homme, en introduisant le principe de consentement libre, préalable et informé. Il faut vulgariser cet instrument au niveau des Pygmées et des députés de la Province orientale.

La finalité ne s’arrête pas à la simple information des parties prenantes sur le contenu de l’instrument. Il s’agit, en vulgarisant l’instrument, de donner aux Pygmées eux-mêmes des informations claires sur leurs droits, les amener à trouver des stratégies au niveau local pour défendre leurs propres droits et même constituer des noyaux de monitoring pour surveiller le flux des violations des droits humains dans leurs terroirs. Au niveau des concessionnaires forestiers, ce projet va davantage les pousser à respecter leurs obligations contractuelles vis-à-vis des Pygmées et à appliquer le principe de consentement libre, informé et préalable. Au niveau des intellectuels et des autres couches de la population, ce projet va les mobiliser pour assurer le respect des droits des peuples autochtones. Enfin, pour les Elus du Peuple, le projet va renforcer leur arsenal juridique et va provoquer une dynamique de protection des Pygmées au niveau local, avec comme activité pivotante la prise d’un Edit qui devra donner les principes majeurs de respect des droits des Pygmées, les modalités de la rétrocession des revenus aux Pygmées dans le cadre de la décentralisation et les modalités d’accès des Pygmées au niveau des instances de décision. Objectifs généraux et spécifiques : Objectifs généraux :
- Assurer la reconnaissance des droits des Pygmées
- Renforcer les capacités des Pygmées et l’arsenal des connaissances juridiques des élus du peuple au niveau de la province

3. Objectifs spécifiques :

- Créer un cadre de rapprochement et de concertation entre les Elus du Peuple et les Pygmées.
- Promouvoir le principe de consentement libre, préalable et informé
- Promouvoir la reconnaissance des droits des Pygmées et leur accès aux instances décisionnelles
- Créer une dynamique locale responsable pour la protection de ses propres droits.

4. Résultats attendus :

- Diminution des violations des droits humains des Pygmées
- Respect par les entreprises forestières du principe de consentement libre, préalable et informé et maîtrise dudit principe par les Pygmées
- Constitution des noyaux de monitoring des violations des droits des Pygmées
- Implication des intellectuels dans la protection des droits des Pygmées
- Création d’un cadre de concertation leaders pygmées-Députés
- Elaboration du projet d’un Edit en faveur des Pygmées

Activités prévues pour les atteindre

- Traduction en lingala et en swahili de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones
- Point de presse et conférences avec les intellectuels et les collégiens sur la Déclaration
- Atelier avec les Députés provinciaux sur les droits des peuples autochtones
- Formation des leaders pygmées sur la Déclaration
- Vulgarisation de la Déclaration à travers les villages et les campements
- Mise en place des noyaux de monitoring dans les villages et les campements
- Mise en place d’un cadre de concertation entre les Pygmées et les Elus du Peuple
- Consultation des Pygmées pour avoir des informations à mettre sur l’édit
- Atelier avec un noyau de députés pour l’élaboration du draft d’un Edit
- Consultation sur terrain pour amender le draft de l’Edit
- Soumission du draft de l’Edit à l’Assemblée provinciale

5. Bénéficiaires / publics cibles :

Le projet cible les groupes suivants :
- D’abord les Pygmées (puisque ce sont eux qu’on veut protéger)
- Ensuite les autres communautés, les autorités locales et les intellectuels
- Enfin, les Députés provinciaux.

Mentions légales -